instagram cliquez ici  facebook cliquez ici  
  Les instantanés ordinaires  
 

American Dream
Anonyme ?
Avant que tu ne disparaisses
Mister K
L'autoportrait Photomaton
Les Métamorphosés
Ne bouge plus
Quand je serai grand
Est-ce-que ça nous regarde ?
Petit repas en famille
Les installations

NEWS/EVENTS

LES P'TITES EDITIONS
- Les livres
- Les jeux & miroirs
- Petite série de porcelaine

- Les boîtes lumineuses

QUELQUES MOTS

BIO/DÉMARCHE

CONTACT

 
 


*********************************

ACTU !

Exposition Mister K.
Festival le Champ des Impossibles
04.06.2021 au 04.07.2021


Après l'école
St-Cyr-la-Rosière
Perche

Mister K.

*********************************



 
cliquez ici   Bio/cv
bio/démarche

Sylvie Meunier est artiste, née en 1973, elle vit et travaille en région parisienne. C’est par l’appropriation de photographies anonymes, vernaculaires, oubliées, restes de vies glanées, que son travail plastique se développe. L’image trouvée est pour elle matière à inventer, déclencheur d’histoires. La mise en relation de ces photographies, issues de contextes divers, est au cœur de sa démarche.
Si c’est d’abord les similitudes dans les pauses et attitudes des personnages (Ne bouge plus, Quand je serai grand, American Dream) mais aussi l’aspect matériel des images (Avant que tu ne disparaisses, Les Métamorphosés) qui l’ont intéressée, elle affirme peu à peu des mises en relations esthétiques et des corpus plus subjectifs qui, pris ensemble, viennent faire sens, par le regard qu’elle y pose (Mister K.).
Le texte et l’écrit ont une place centrale dans ce travail, et viennent s’entremêler aux images pour leur insuffler un sens nouveau. D’un statut d’abord minimal venant simplement ponctuer les séries, par leurs titres, le texte prend de plus en plus d’importance et devient matériau de son travail, le tirant du côté de la littérature. Ces entrelacements d’images et de textes viennent ainsi créer des récits, des histoires qui questionnent le sens des photographies et interrogent leur valeur de preuve. C’est tout leur potentiel de fiction qui se révèle, basculant dans cet entre-deux subtil qui sépare et relie, en photographie, réel et fiction, vrai et faux.
Les mises en récit de Sylvie Meunier, plutôt que de trahir les images, viennent les faire revivre, les réaniment et leur redonnent une nouvelle vie. Mais la fiction n’est jamais donnée. Qu’elle soit minimale ou plus étendue, elle s’adresse toujours au regardeur, lui offrant un espace de projection et de réflexion, pour laisser libre court à son imaginaire.


Son travail se développe sous des formes multiples (installations, expositions mais aussi objets édités, livres et jeux), qu’elle expose régulièrement en France et à l’étranger (Fondation Cartier pour l’art contemporain, Marseille Provence 2013, les Photaumnales - Beauvais, festival Portrait(s) - Vichy, Emergent - Lleida, Espagne, Alwan 338 festival d’Art public au Bahreïn...).

--------

presse

PRESSE AMERICAN DREAM
MAI & JUIN 2017
Merci à Actuphoto, Aujourd'hui magazine, Le Blog L'intervalle
de Fabien Ribery, Le Figaro, le Parisien magazine, Mowwgli,
L'oeil de la photographie,PhotoAcademy, Le Télégramme, Le Time
et Usine Nouvelle pour leurs articles et encarts sur papier et le web !


FRANCE CULTURE - Les carnets de la création

le 27.04.2017
Une émission d'Aude Lavigne
Interview sur le projet American Dream (expo & livre)
Podcast : ici


FISHEYE
Fisheye n°17, en kiosque le 7 mars 2016
Dossier "Dans les secrets des photos de famille"

A lire : ici

L'OEIL DE LA PHOTOGRAPHIE
Article du 18 décembre 2015
" American Dream à la galerie Catherine et André Hug "
A lire : ici


IMAGES - exposition « Avant que tu ne disparaisses »
Novembre-décembre 2014
> voir la publication


FRANCE CULTURE - Les carnets de la création
le 19.12.2014
Une émission d'Aude Lavigne
Interview
Podcast : ici


FRANCE INTER - Quand on arrive en ville
le 19.01.2013
…dans les albums de famille
Une émission de Manuelle Calmat de Gmeline
Interview
Podcast : ici

IMAGES
01.10.2010
Publication de la série « Quand je serai…grand »
dans la revue Images Magazine - septembre/octobre 2010
> voir la publication