instagram cliquez ici  facebook cliquez ici  
  Les instantanés ordinaires  
 

American Dream
Anonyme ?
Avant que tu ne disparaisses
Clair Obscur, une obscure clarté
Les installations
Quand je serai grand
L'autoportrait Photomaton
Mister K
Ne bouge plus
Est-ce-que ça nous regarde ?
Petit repas en famille

NEWS/EVENTS

LES P'TITES EDITIONS
- Les livres
- Les jeux & miroirs
- Petite série de porcelaine
- Les boîtes lumineuses

QUELQUES MOTS

BIO/DÉMARCHE

CONTACT

 
 



*********************************

ACTU !

RE-PLAY, Photographies
Exposition du 20 au 23 septembre 2018
Vernissage vendredi 21 septembre
17:00 à 22:00
La frontiera
11, rue Jules Chaplain
75006 Paris

Artistes exposés : Olivier Culmann,
Erik Kessels, Eric Leroux, Dorothée Marot,
Sylvie Meunier, Frédérique Michel, Seung-Hwan Oh, Vilma Pimenoff et Chantal Rens.
Commissaires d’exposition : Nadia Banian
et Eric Chesnais

Les métamorphosés

*********************************


 
Mister K



Mais où va Mister K ? Pourquoi fuit-il ? Il roule vite à travers l'Amérique. Il s'arrête peu. Il ne parle à personne. Jusqu'où son errance l'entraînera-t-il ?
Il faut dire que l'on sait peu de chose de Mister K. Il part de chez lui le 18 février 1958. Il reviendra 8 mois plus tard. C'est en tout cas ce qu'atteste un journal de bord qu'il a tenu dans cette chevauchée automobile. Les images de son périple en témoignent : Mister K a parcouru des centaines et des centaines de kilomètres, dormi dans des motels, traversé des villes et des plaines, des forêts et des déserts. Derrière son pare-brise, il en a vu défiler, des paysages. D'autres images prouvent son état d'agitation. Angoisse ou nostalgie, ses souvenirs se bousculent : un bateau, une partie de pêche, une cabane, une mère, une voisine… Il y a du monde dans la tête de Mister K.

A-t-il seulement existé celui-là ?

Son personnage, héro d'un road-movie photographique, semble avoir conservé des traces de son aventure. Et si celle-ci n'était qu’assemblage ? Que reliure de mémoires éparses ? Que couture de carnets abandonnés ? Le projet Mister K joue, sur le mode du polar, avec les ambiguïtés du souvenir. L'album n'est-il déjà pas en soi un récit ? Un fantasme de réalité ? Une succession de petits arrangements avec le passé ? Celui de Mister K n’échappe pas à la règle. En imposant détournements et contrefaçons à des images anonymes, j'invente l'histoire de Mister K et bouscule la fragile frontière photographique entre la réalité et la fiction.

Deux séries d'images, l'une de son voyage, l'autre de ses flash-back, et les extraits de son journal, construisent, en se tressant les uns aux les autres, le récit de ce personnage. Par un jeu de matières, de formats et d’accrochage, série linéaire et série mosaïque dessinent ses paysages intérieurs et extérieurs. L'histoire de Mister K est prête. Vraie ou fausse, quelle importance ?

Texte de Cécile Cazenave



projet en cours de création

Mister K - Polar road-movie

Mister K - Polar road-movie